J'adore lire des histoires de Fantasy où on croise des magiciens, des sorcières, des elfes, des fées, des sirènes, des nymphes, etc. J'aime bien être transportée dans un autre monde, vivre aux côté des héros des aventures plus palpitantes les unes que les autres et admirer des paysages époustouflant. Parmi les nombreux livres de Fantasy que j'ai lus ces dernières années, il y a une trilogie qui se détache du lot, Les Peuples de Terra de Sacha Isaïn. Dans cet article, je vais parler plus spécialement du premier tome, MAELA...

 

41RBihLGOwL

 

 

C'est en automne 2015 que j'ai découvert MAELA. J'étais sur Amazon à chercher un livre gratuit à lire, histoire de profiter de mon abonnement Amazon Premium. J'avoue, j'avais d'abord cherché des livres avec des sirènes, malheureusement il n'y en avait pas beaucoup et aucun ne m'intéressait ou alors ceux qui m'intéressaient ne faisaient pas partie du programme kindle unlimited. Et flûte ! Du coup, j'ai cherché des livres avec des elfes et là, il y en avait pléthore. J'avais l'embarras du choix et j'ai passé des heures à faire du lèche-vitrine virtuel. En fait, je suis tombée assez vite sur un titre qui a attiré mon regard, KALEENA. Comme le titre était en lettres majuscules, je l'ai lu Kalina et par associations d'idées je l'ai relié à la célèbre chanson russe, Kalinka qui est le diminutif affectueux de Kalina. Comme j'aime la Russie, les contes, la civilisation et la mythologie slaves, j'ai eu envie de m'y plonger et je me suis aperçue que c'était le premier tome d'une trilogie qui faisait suite à la trilogie Les Peuples de Terra. Alors, bien sûr, j'ai cherché le premier tome de cette trilogie et je l'ai trouvé... c'était MAELA.

 

Tout de suite, j'ai été accaparée par le récit. J'étais si accroc que je l'ai lu en deux jours. Je l'aurais lu plus vite mais, eh! on ne peut pas faire que lire dans la vie. Toutefois, c'est un bon signe, cela signifie qu'il me plaisait et que j'avais adhéré à l'histoire. Les premières lignes sont décisives pour moi, si je n'accroche pas, je sais que je ne vais pas poursuivre ma lecture. Pourquoi perdre son temps à essayer de s'accrocher à un livre qui, visiblement, n'est pas fait pour soi ? Pour MAELA, pas de souci, j'ai accroché irrémédiablement.

 

L'histoire débute par un prologue dans lequel le roi de Cristol, royaume des humains, meurt accidentellement. C'est ce décès qui va lancer le récit car il faut désigner un nouveau souverain sur le trône, or à Terra c'est un elfe, le Shawani, qui est le seul abilité à désigner le roi ou la reine. Cette charge n'est aucunement héréditaire, l'élu étant choisi pour ses qualités intrinsèques afin qu'il préserve le bien-être de son peuple et la paix avec les autres races. Au travers du regard de l'héroïne, Maela, nous découvrons l'histoire de Cristol et de Terra.

Suivant la décision du Shawani (je vous invite à lire le livre pour la découvrir), Maela quitte Marben, la capitale de Cristol, et se rend dans la Forêt Elfique pour apprendre la magie car un danger menace Terra et Maela pourrait bien être la clef qui garantira la victoire.

 

Pour en savoir plus, je vous invite à lire ce livre superbement écrit, malgré quelques erreurs orthographiques et typographiques, qui a été autoédité sur Amazon. Vraiment, j'avais du mal à m'en décrocher tant j'avais envie de savoir la suite. Je me suis laissée séduire par les personnages de Maela et du Shawani et par le style de l'auteur. J'ai également beaucoup aimé la personnalité simple et proche de la nature des Elfes. Ils ne sont pas rancuniers et acceptent les choses telles qu'elles sont, en toute conscience, et s'engagent définitivement et fermement dans leurs relations amoureuses et ne jugent pas les autres. Mon passage préféré est le séjour de Maela dans la Forêt Elfique, sans doute parce que c'est le passage que je préfère dans tous les livres impliquant des Elfes. J'aimerais tellement avoir la chance de séjourner chez les Elfes moi aussi :). Comme cela n'arrivera vraisemblablement jamais, je me contente de vivre ce fantasme au travers des personnages des livres.

 

En conclusion, je vous invite à lire MAELA,Les Peuples de Terra 1. Je suis persuadée que vous y trouverez autant de plaisir que moi. La plume de Sacha Isaïn est captivante et digne d'un conteur d'histoires. Cette trilogie est devenue l'une de mes préférées.